• Source des images : allociné

     

    De battre mon cœur s'est arrêté Fiche technique 

     

    Réalisateur : Jacques Audiard

    Avec : Romain Duris, Niels Arestrup, Emmanuelle Devos, 

    Linh-Dan Pham, Aure Atika, Mélanie Laurent, etc

    Nationalité : Française

    Année de production : 2005

    Genre : Drame

     

     

     Synopsis

     

     Tom, agent immobilier, aussi malhonnête comme son père, rencontre un homme qui va le pousser à préparer une audition de piano pour devenir concertiste. Un rêve qu'il avait laissé de côté, après la mort de sa mère. En continuant son "travail", il prépare l'audition avec une jeune prodige de la musique.

     

    De battre mon cœur s'est arrêté

    Critique

    L'histoire d'un personnage tourmenté, mal entouré dont la vie est parti de travers. Une tension qui grandit tout au long du film. Ses relations compliqués avec les autres, ses amis et son père. Son acharnement au piano. Le film s'annonçait bien, mais quelque chose manque.

    Le scénario et l'histoire m'ont attiré. Le voyou qui se trouve être un joueur de piano très prometteur est une situation cocasse qui pouvait devenir intéressante. Elle l'est d'ailleurs, mais c'est le développement de ce scénario qui ne m'a pas vraiment plu. J'ai trouvé certaines scènes parfois longues, je cherche même l'intérêt de certaines. Aucune relation, aucun autre personnage n'est développé, la relation compliquée entre le père et le fils non plus. On reste à la surface, cela reste très superficiel. J'aurais aimé en apprendre plus sur la mère de Tom qui était concertiste, quelle était sa vie, comment elle a pu se rencontrer un homme tel que Robert, etc. L'évolution du personnage principal est centrale et captivante. Malheureusement, c'est le seul personnage dans ce cas. Il n'y a que la personnalité de Tom qui est développé, ce que je trouve dommage.

    Tom n'est ni un héros ni un anti-héros. Il traîne avec des mecs peu fréquentables. Sa relation avec son père est compliquée. Tom est toujours sur les nerfs, cherche la merde. Il s'énerve souvent contre son professeure de piano quand il n'arrive pas à jouer comme elle le veut. Son pote Fabrice couche à droite et à gauche. Fabrice n'a pas de conscience, il se vante de ses coups d'un soir à Tom alors qu'Aline est à quelques mètres. Fabrice n'évolue pas : c'est un connard et il reste un connard. Je n'attendais pas qu'il essaye de se faire pardonner et qu'il devienne gentil mais une petite évolution, aussi minime qu'elle soit aurait été bien vue.

    Le personnage de Tom est complexe et intéressant. Très bien joué par Romain Duris. Mais le rapport aux autres personnages est trop superficiel, voire inexistant. Aucune de ses relations n'évolue, et c'est ce qui m'a déplu. Le film ne se concentre que sur le personnage principal, alors que certains personnages méritaient un développement approfondi.

    Romain Duris est un acteur que j'aime beaucoup. Il n'est pas dans l'excès, mais bien dans l'interprétation. Il arrive à alterner les différents côtés de la personnalité de Tom sans difficulté, et à montrer le gros caractère de Tom, son côté doux avec Aline et son côté très impatient de devenir très bon au piano. Il fait apparaître petit à petit l'évolution du personnage.

     

    Ce qui m'a donné envie de voir ce film, c'est le fait qu'il soit réalisé par Jacques Audiard. Les deux films que j'ai vu de ce réalisateur (Un prophète, De rouilles et d'os) m'ont beaucoup marqué, je les ai beaucoup apprécié. Je pensais donc que ce serait la même chose pour ce film mais j'ai été plutôt déçu. Je n'ai pas vraiment aimé, je ne suis pas "rentrée" dans le film. Après j'admets que le film est bon, bonne réalisation, bons acteurs. Mais je n'ai pas accroché. 

     

    De battre mon cœur s'est arrêté


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique