• Hellboy

    Source des images : allocine

     

    Fiche technique 

    Réalisateur : Guillermo del Toro

    Avec : Ron Perlman, John Hurt, Selma Blair, Rupert Evans,

    Jeffrey Tambor, Karel Roden, Doug Jones, etc

    Nationalité : Américaine

    Année de production : 2004

    Genres : Fantastique, action

     

     

      

    Synopsis

    En 1944, pendant une cérémonie nazie de sciences ocultes, apparaît Hellboy, un démon des enfers avec un bras droit de pierre. Le professeur Bloom le recueille et l'élève comme son propre fils. En grandissant, il protège alors la Terre, au côté d'Abe Sapiens, une sorte de triton télépathe, et Liz Sherman, pyrokinésiste.  

     

     

    Critique

    Tout d'abord, il faut savoir que Guillermo del Toro n'a pas simplement adapté l'un des tomes des comics. Il a utilisé les personnages récurrents de Mignola, comment sont-ils, où travaillent-ils, comment Hellboy est arrivé sur Terre, etc. Ensuite, il a écrit un scénario avec sa propre histoire, en prenant un peu de choses différentes dans les comics. Ce n'est pas l'adaptation d'un seul comics. Le bon côté c'est que les fans du comics ne pouvaient pas lui reprocher d'avoir supprimer une scène, d'avoir mal adapté ce comic-books.

    Le film débute avec l'apparition de Hellboy sur Terre. Comme je l'ai dis plus haut, ce sont les nazis qui l'ont fait venir grâce à Rasputine, qui a promis un miracle au Führer la fin de la guerre, et la victoire des nazis. Il a réussit : Hellboy est là. Mais il meurt après que les américains aient réussi à fermer le portail par lequel Hellboy est passé. Malheureusement, il réssucite. Oui, un super méchant qui meurt au bout de 10 minutes de film, ça n'a pas grand intérêt. Bref, son but sera de remettre la main sur Hellboy et le faire accomplir sa "destinée". Car ce grand singe rouge est censé ouvrir une porte qui amènera pleins de gros monstres qui détruiront la Terre. Quel beau résumé n'est-ce pas ?

    Comme j'ai lu les comics il y a peu, je ne peux m'empêcher de comparer. Les personnages d'Abe et de Liz sont beaucoup plus développés dans le film, ce qui est vraiment génial. Ce sont deux personnages très intéressants : ils sont drôles et attachants. On voit l'amitié qui lie Hellboy et Abe, les goûts de ce dernier, son don de télépathe. Liz souffre de sa condition, elle a tué sa famille sans se rendre compte de ce qu'elle faisait. Elle veut passer inaperçue mais elle est avec Abe et Hellboy, côté discrétion c'est un peu raté. On a également Tom Manning, qui s'occupe du Bureau de Recherche et de Défense sur le Paranormal (nom à rallonge, on peut le mettre avec le S.H.I.E.L.D.). Je crois que ce n'est pas vraiment le chef du bureau, mais c'est lui qui est en charge lors des missions avec l'équipe de Hellboy. Il n'aime pas que l'on ne suive pas ses règles, et Hellboy n'aime pas que l'on lui dise ce qu'il doit faire. Ces deux-là se lancent alors régulièrement des petits pics, ce qui est assez drôle je dois dire.

    Le montage est fluide. Rien d'original, mais vaut mieux ne rien remarquer que remarquer de grosses bourdes. Par contre, ils ont utilisé des fondus enchaînés à chaque changement de plans après la mort du Professeur Bloom. Les premiers plans étaient des objets du bureau, puis les différentes personnes sur la scène de crime qui essayent de réaliser ce qu'il s'est passé, et enfin l'enterrement. Avec ces fondus (et parfois des ralentis dans le plan), on montre la tristesse qui envahit les personnages. Je trouve cette idée bien faite et bien réalisé, ce n'est pas bien compliqué mais ça fonctionne parfaitement. 

     

    J'ai adoré ce film, il y a de l'humour et de l'action. On reste dans l'univers sombre de Mignola et de Del Toro. C'est dynamique, on ne s'ennuie pas, et on rigole !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :