• Miss Peregrine et les enfant particuliers

    Source des images : allociné - edmovieguide - legenoudeclaire - foxmovies - bustle

     

    Miss Peregrine et les enfant particuliers

     

    Fiche technique 

     

    Réalisateur : Tim Burton

    Avec : Asa Butterfield, Eva Green, Samuel L. Jackson,

    Judi Dench, Ella Purnell, Terence Stamp, etc

    Nationalités : Américaine, belge et britannique

    Année de production : 2016

    Genres : Fantastique, aventure

     

     

    Synopsis

     Jacob retrouve un soir son grand-père mort dans des circonstances étranges. Jacob découvre alors que les histoires qu'il lui racontait étant petit étaient vraies. Miss Peregrine et les enfants particuliers vivent isolés sur une petite île du Pays de Galle. Chacun possède une particularité, ainsi que des puissants ennemis qu'ils devront combattre. 

     

    Miss Peregrine et les enfant particuliers

     

    Critique

    Je voulais absolument le voir car ça faisait longtemps que j'avais autant emballé par un film. Mais j'avais peur car beaucoup m'avait déçu (remember Suicide Squad). De plus, il y avait longtemps que Tim Burton avait sorti un bon film. Mais grosse surprise ! Je suis sortie de la salle très enthousiaste par ce que je venais de voir. 

    Je ne comprends pas trop le titre. C'est « Miss Peregrine et les enfants particuliers » mais l'histoire est centré sur Jacob. Il y a donc une grosse partie où on ne voit pas. De plus, Miss Peregrine est le personnage à sauver et c'est le héros Jacob qui vient la chercher. Je sais que l'histoire est intimement liée à Miss Peregrine et son « orphelinat » mais ça ne justifie pas (je trouve) leur présence dans le titre et l'absence du héros. Donc un petit point d'interrogation sur ce sujet (si vous connaissez la raison n'hésitez pas à commenter !). 

    Comme le film est sorti il y a presque 3 mois déjà (désolé du retard...), des tas de critiques sont déjà sortis. Vous avez donc pu lire des choses du genre "le retour de Tim Burton", "les X-Men par Tim Burton". Et bien, je suis tout à fait d'accord avec tout ça. Je suis fan de Tim Burton et de son univers. Mais il s'en était plutôt éloigné avec Dark Shadows et Alice au pays des Merveilles. C'était dommage. Et là, on retrouve Tim Burton à ses débuts. Des personnages hauts en couleur, des décors travaillés jusqu'au moindre détail, des créatures étranges et effrayantes... J'ai tellement adoré !

    Tout d'abord, l'histoire est très prenante. Tim Burton nous emmène dans son univers et on le suit avec plaisir. Le suspens est travaillé, la mise en scène rend les choses parfois très effrayantes. Certaines sont très effrayantes et un peu dégoûtante. J'ai été vraiment surprise (dans le bon sens du terme) car ses derniers films n'étaient pas comme ça. Burton est revenu sur le côté étrange et horrible. Ce n'est définitivement pas un film pour les enfants. Je comprends pourquoi il a voulu réalisé ce film, c'est une histoire qui correspond vraiment à son univers. Quelques personnes ont critiqué les différences du film par rapport au livre. Je n'ai pas lu le livre mais je dirais ce que je dis toujours : un réalisateur prend une histoire et se l'approprie. C'est une adaptation, pas un copier-coller. Il ne change pas l'aspect de l'histoire mais il donne une autre dimension. De plus, Burton a travaillé avec Ransom Riggs (l'auteur des tomes de Miss Peregrine)  sur le tournage car Burton voulait être fidèle à l'univers et à l'histoire

    Les personnages sont complexes. Jake se prétend "normal" mais c'est ce qui fait sa complexité. Il cherche qui il est, et c'est souvent ce genre d'histoire qui est intéressante. Un personnage très Burton : grand, maigre, cheveux foncés. Il m'a rapidement fait pensé à Victor des Noces Funèbres, par son physique bien sûr mais aussi son attitude. Il est un peu maladroit, mais devient courageux par la suite des événements. Le problème de Jake est qu'il trouve qu'il est l'opposé de son grand-père, il pense être trouillard et lâche. Il ne veut pas aider les particuliers car il a peur de se battre. Les personnages de Tim Burton ont toujours des relations difficiles avec les autres.

    La collègue de Jake, qui la dépose chez son grand-père au début du film, m'a rappelé Joyce Monroe dans Edward aux mains d'argent. C'est la voisine qui ouvre un salon de coiffure et qui drague Edward. Elles n'ont pas du tout la même personnalité mais elles ont le même style vestimentaire et la même chevelure rousse. J'ai trouvé ça amusant.

    Eva Green en Miss Peregrine. Voilà merci au revoir ! Plus sérieusement ! Elle est déjà connue dans l'univers fantastique grâce à son rôle époustouflant dans Penny Dreadful, elle revient en Miss Peregrine avec Tim Burton. J'approuve TOTALEMENT ! J'adore cette actrice, elle reste dans la retenue elle n'en fait pas jamais trop et pourtant elle vit son personnage. Miss Peregrine est un personnage très virile avec sa pipe, dans ses gestes. Elle est forte et stricte. Sa tâche est de protéger les enfants et elle n'hésite pas à se sacrifier pour y arriver. Son seul désir est que les enfants soient sains et saufs. Et Eva Green incarne avec justesse ce personnage. Elle joue toujours des personnages qui ne sont pas lisses : méchant ou gentil, faible ou fort. Ses personnages sont plus complexes que ça, un peu comme dans la réalité en fait. Il n'y a pas les gentils d'un côté et les méchants de l'autre. Non c'est plus compliqué que ça. Malheureusement, Eva Green n'est pas très présente dans le film, ce qui ne l'empêche pas de soigner ses apparitions. 

    Samuel L. Jackson m'a fait flippé, clairement. C'est un personnage intense, qui a beaucoup d'humour. Il est acharné et sait ce qu'il veut. Mais si je l'ai apprécié, c'est grâce au jeu d'acteur de Samuel L. Jackson. Sinon le personnage est assez basique, un méchant qui veut avoir la vie éternelle et qui s'en fout un peu de tuer des personnages dans sa conquête. 

    Le travail de la lumière est très intéressant : il y a une sorte de jeu de clair-obscur qui parcourt le film. Mais l'obscur gagne peu à peu du terrain sur certaines images, comme beaucoup de films de Tim Burton. La relation entre la lumière et l'ombre est assez constant dans ses films. On a toujours un travail de lumière qui joue sur ça.

     

    J'ai donc vraiment aimé ce film, je suis sortie de la salle très enthousiasmée. Tim Burton nous ramène dans son univers et ça fait plaisir ! 

     

    Miss Peregrine et les enfant particuliers


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :